La mutation humaine en cours

Atelier présenté par Éric Grudet, réalisateur du film Participer à la mutation humaine en cours
à partir des textes et vidéos de Thierry Vissac

Trouver de nouveaux circuits d’apprentissage en moi pour incarner l’amour est une vision qui m’a parlé tout de suite.

Je fais partie de ceux qui aspirent à un monde meilleur et je suis touché par ce constat désolant que, malgré mes bonnes intentions, j’ai parfois du mal à laisser émerger les fines intuitions nécessaires à un véritable changement qui ne soit pas dans un combat mené par mon personnage social. Je sens bien tout au fond de moi que la véritable révolution est intérieure, là où je peux discerner la saveur d’une action juste et aimante. ÉricG

Introduction

Nous pouvons faire le constat qu’il est difficile pour les êtres humains aujourd’hui d’incarner l’amour et les grandes valeurs humaines d’une façon durable. La violence, le mensonge, la recherche de profit prennent toujours beaucoup de place dans notre vie. Ce sont les marques de la structure encore archaïque de notre cerveau (nos aspirations les plus élevées dépassent encore notre capacité à les incarner). Une mutation est nécessaire (page Facebook dédiée). Pour cela, nous devons envisager un travail sur soi afin d’accompagner cette révolution génétique et spirituelle dont « la finalité est de produire, jusque dans l’incarnation, de nouveaux circuits d’apprentissage permettant de manifester l’amour, la compassion, l’écoute, le respect et de mettre fin ainsi aux comportements de prédateurs organisés et égocentriques ». Les découvertes récentes montrent, contrairement à ce que l’on croyait, que le cerveau est plastique et qu’il se transforme en permanence, créant des nouveaux circuits neuronaux à tout âge.

Qu’est-ce que la mutation ?

« L’âme vient se manifester d’abord et avant tout à travers la structure du système nerveux central qui contient le cerveau. Celui-ci n’a pas toujours été le même. Il y a 500 000 ans, Homo erectus avait un cerveau qui était beaucoup plus petit que le nôtre. Le cerveau évolue constamment. »

Aujourd’hui, le système nerveux de l’homme est limité pour manifester durablement les grandes valeurs auxquelles nous aspirons tous. Cependant, « certains progrès que nous observons dans notre façon de vivre ensemble sont des indications du fait que la mutation est en cours »

Nous pouvons observer quelques percées : remise en cause de la domination masculine, mouvement pour le bien-être des animaux, prise de conscience sur l’urgence climatique…

Comment accompagner cette mutation ?

« L’intelligence de la vie n’a pas besoin de nous pour provoquer les modifications du cerveau et de l’ADN, mais nous sommes en position de répondre à cette mutation en incarnant les possibilités naissantes. »

La démarche Sur deux jambes proposée par Thierry Vissac permet de recontacter notre nature profonde à travers laquelle s’expriment les grandes valeurs humaines et d’éclairer notre faille, qui alimente par ses différentes stratégies notre cerveau primitif.

« Dans la démarche de la traversée de la faille, l’idée de la traversée est d’aller au-delà des limitations de l’humain pour trouver les valeurs là où elles sont, et leur permettre de s’exprimer de telle manière qu’elles s’incarnent vraiment. »

« Notre âme doit savoir que les conditions de son émergence sont en marche. Il nous revient finalement d’agir, dans une démarche intérieure et intime, de telle façon que les nouveaux chemins d’expression des valeurs profondes deviennent des réalités vivantes. »

Toutes les citations sont de Thierry Vissac. Pour approfondir les termes de cette présentation, vous pouvez lire le texte Une mutation silencieuse sur son site Istenqs et visionner ces trois vidéos :

Participer à la mutation

Comment l’amour transforme en profondeur le cerveau

Participer à la mutation humaine en cours – Le film